enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Côte d’Ivoire/ Une doctorante de l’université Nangui Abrogoua remporte le prix « Ma thèse en 180 secondes »

Côte d’Ivoire/ Une doctorante de l’université Nangui Abrogoua remporte le prix « Ma thèse en 180 secondes »

La doctorante en botanique et phytothérapie à l’université Nangui Abrogoua, Amoin Gervaise Kouamé, a remporté, jeudi 27 juin 2019 , le  prix national du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), à l’institut français d’Abidjan.

Publié - 02/07/2019 / (Source:AIP ) /  Partagez:

La doctorante en botanique et phytothérapie à l’université Nangui Abrogoua, Amoin Gervaise Kouamé, a remporté, jeudi, le  prix national du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), à l’institut français d’Abidjan.

En 180 secondes, Gervaise Kouamé a présenté de façon claire et concise son thème « Plantes à potentielle phyto-estrogénique : une solution pour lutter contre les symptômes de la ménopause ». Elle a aussi remporté le prix du public et repart avec une enveloppe de 1,4 million de francs CFA en tout.

La lauréate va représenter la Côte d’Ivoire à la sixième finale de ce concours international qui aura lieu à Dakar, au Sénégal, le 27 septembre 2019. Dix-huit pays francophones (Belgique, Bénin, Bulgarie, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, Egypte, France, Gabon, Liban, Madagascar, Maroc, République démocratique du Congo, Roumanie, Sénégal, Suisse et Tunisie) seront en compétition.

« Cet exercice a permis de susciter l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs francophones, tout en démontrant leurs compétences transversales de vulgarisation et de communication. La Première dame encourage l’excellence en milieu universitaire et scolaire », a indiqué Poady Chantal, la représentante de Dominique Ouattara, en souhaitant que la lauréate remporte le prix international.

Pour le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dion Simplice, les besoins urgents de l’Afrique notamment le développement des infrastructures, l’industrialisation, la modernisation de l’agriculture, exigent nécessairement une plus grande contribution de la recherche scientifique, capable d’apporter des réponses.

« Vous faites désormais partie des fleurons de la société ivoirienne par votre ardeur à la tâche pour être très prochainement titulaires d’un doctorat et probablement vous orienter vers une carrière de chercheur », a-t-il signifié aux candidats.

Douze candidats, dont quatre filles, ont pris part à cette compétition qui contribue à la promotion de la recherche, à la valorisation de la communauté scientifique francophone dans son ensemble.

TOUTES LES PHOTOS CLIQUEZ ICI

 

Commentaires