enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Le manioc pourrait faciliter l’atteinte de l'objectif “zéro faim” en 2030, révèle la DG de la Recherche scientifique et de l’Innovation

Le manioc pourrait faciliter l’atteinte de l'objectif  “zéro faim” en 2030, révèle la DG de la Recherche scientifique et de l’Innovation

Le manioc est consommé par près de 800 millions de personnes dans le monde, dont 500 millions en Afrique et pourrait faciliter l’atteinte de l'objectif « zéro faim » en 2030 envisagé par les Objectifs de développement durable, a déclaré, mercredi, la directrice générale de la Recherche scientifique et de l’Innovation du ministère de la l’Enseignement supérieur et de la Recherche s

Publié - 02/11/2018 / (Source:AIP ) /  Partagez:

Le manioc est consommé par près de 800 millions de personnes dans le monde, dont 500 millions en Afrique et pourrait faciliter l’atteinte de « zéro faim » en 2030 envisagé par les Objectifs de développement durable, a déclaré, mercredi, la directrice générale de la Recherche scientifique et de l’Innovation du ministère de la l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Prof Acray Zengbè Petronille.

Le Professeur Acray Petronille a fait cette déclaration à l’ouverture d’un séminaire consacré à la conception des lignes directrices d’élaboration de plans d’action nationaux et régionaux contre les maladies virales du manioc.

« En plus de sa consommation, l’augmentation de la production du manioc de qualité est favorisée par son potentiel industriel en termes de produits dérivés, tels que le papier, la colle, la farine, l’attiéké, le gari, la pâte fermentée, l’amidon », a-t-elle souligné, notant que « ces produits dérivés pourraient aussi remplacer les importations de nourritures et assurer à nos populations l’auto-suffisance alimentaire à terme ».

L’objectif d’une élimination de la faim et de la malnutrition sous toutes leurs formes d’ici à 2030 vise entre autres à encourager les pratiques agricoles durables afin que la croissance de la production alimentaire ne se fasse pas aux dépens de l’environnement.

En cela, le programme WAVE qui a vocation à garantir la sécurité alimentaire à travers les fruits de la Recherche contribuera sans nul doute à l’atteinte de cet objectif « Zéro faim », d’autant plus que que le manioc est une riche source de calories, moins cher et résistant aux changements climatiques, a-t-elle ajouté.

Face à la menace de maladies virales (Mosaïque africaine et Striure brune), capables de causer des pertes du rendement de 40 à 100%, le programme WAVE, financé depuis 2015 par la Fondation Melinda et Bill Gates, a ouvert un atelier pour élaborer des plans d’action nationaux et régionaux de prévention et de lutte contre ces menaces.

 

Commentaires

 

  • Suivez le Ministère sur:   
  • Webmail

  • © Ministère de l'Enseignement
    Supérieur et de La recherche
    Scientifique - Tous droits réservés
  • Cité Administrative, Tour C 20e étage
  • TEL : (+225) 20.33.54.64 / FAX : (225) 20.21.22.25
gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     data.gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci