enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Recherche scientifique : la Côte d’Ivoire abrite le forum annuel des organismes africains de financement

Recherche scientifique : la Côte d’Ivoire abrite le forum annuel des organismes africains de financement

Le Secrétaire exécutif du Programme d’Appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres), Sangaré Yaya, a annoncé ce mardi 30 octobre, lors d’une rencontre avec la presse, à Abidjan-Yopougon, l’organisation, pour la première fois en Afrique francophone, du Forum annuel des organismes de financement de la recherche africains. 

Publié - 30/10/2018 / (Source:abidjan.net) /  Partagez:

Le Secrétaire exécutif du Programme d’Appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres), Sangaré Yaya, a annoncé ce mardi 30 octobre, lors d’une rencontre avec la presse, à Abidjan-Yopougon, l’organisation, pour la première fois en Afrique francophone, du Forum annuel des organismes de financement de la recherche africains. Cette rencontre se tiendra précisément du 5 au 9 novembre 2018 à Abidjan. Ci-dessous, un large extrait de son intervention.


Nous sommes heureux de vous accueillir dans le cadre de ce Point de Presse annonçant le Forum Annuel des Organismes de Financement de la Recherche Scientifique en Afrique Subsaharienne.


La Côte-d’Ivoire est honorée car c’est la première fois que ce Forum a lieu dans un pays francophone.

Le PASRES de la Côte-d’Ivoire co-organise ce Forum avec la National Research Fondation (NRF) d’Afrique du Sud.

La NRF est le Fonds de Financement de la Recherche Scientifique en Afrique du Sud.

C’est le Fonds le plus important sur le Continent africain.

Pour rappel, le PASRES est un Programme de soutien à la recherche, fruit de la coopération ivoiro-suisse, mis en place le 15 juin 2007.

L’organisation de ce Forum bénéficie du soutien technique et financier du Canada, du Royaume-Uni, de la Suède et de l’Afrique du Sud.

Au cours de la semaine du 5 au 9 Novembre, nous aurons une série d’évènements que je voudrais porter à votre connaissance :

· Meeting de l’Alliance des Universités et Centre de Recherches Africains (ARUA)

· La Rencontre Régionale Afrique du Conseil Mondial de la Recherche (GRC);

· Le Forum annuel de l’Initiative des Conseils Subventionnaires de la Recherche en Afrique Subsaharienne (SGCI)


· un Symposium sur l’Energie Solaire

· et une Cérémonie de célébration des meilleures jeunes filles scientifiques de Côte-d’Ivoire.


Le GRC est une organisation virtuelle qui regroupe les dirigeants des organismes de financement de la recherche à travers le monde. Il a pour objectif majeur de servir de cadre d’échanges pour faire avancer la recherche au niveau mondial et promouvoir le partenariat entre les pays pour une recherche scientifique de très haute qualité.

Tous les grands pays du Nord (USA, Chine, Japon, Allemagne, Suisse, France …) y participent mais également les pays du Sud et notamment quelques pays africains.

Pour le moment, la Côte-d’Ivoire est le seul pays africain francophone qui participe régulièrement aux activités du GRC, à travers le PASRES.

Mais notre souhait est d’accroitre le nombre de pays francophone d’Afrique Noire.

Le GRC organise, chaque année , au niveau des cinq continents, des meeting régionaux pour recueillir la contribution de chaque continent aux débats et réflexions sur un sujet intéressant la recherche au niveau mondial.

Le thème cette année est : l’Impact Sociétal et Economique de la Recherche


En ce qui concerne l’Initiative des Conseils Subventionnaires de la recherche en Afrique Subsaharienne (SGCI),

je dois indiquer que cette Initiative,

soutenue par :

- le Département du Royaume Uni pour le Développement International (DFID),

-  le Centre Canadien de Recherche pour le Développement International (CRDI)

-  la Fondation Nationale pour la Recherche en Afrique du Sud (NRF),

-  l’Agence Suédoise de Coopération Internationale au Développement (SIDA)

est articulée autour de quatre (04) objectifs prioritaires à savoir :

-  renforcer les capacités des Organismes de Financement de la Recherche en Afrique Subsaharienne à mieux gérer la Recherche,

- concevoir des programmes de recherche fondés sur l’utilisation d’indicateurs solides en matière de Science, Technologie et Innovation (STI),

- promouvoir l’échange d’expériences et de connaissances avec le secteur privé et enfin,

- renforcer le partenariat entre les Organismes de Financement de la Recherche.

Ces objectifs sont opérationnalisés par les Agences Techniques de Collaboration (SARIMA, NEPAD, ACTS et ATPS).


Cette année, le thème du Forum SGCI, est le suivant : Nouvelles approches du financement de la Recherche et l’Innovation en Afrique.

Dans le contexte actuel, où les ressources publiques allouées par les gouvernements africains au financement de la recherche s’avèrent notoirement insuffisantes, il est opportun de travailler ensemble à explorer de nouvelles approches de financement de la recherche en Afrique.

Mesdames et messieurs,

En plus de ces deux grands évènements, nous aurons également cette semaine un ;

- Symposium sur l’Energie Solaire en Afrique

- Une cérémonie de distinction des meilleures jeunes filles scientifiques de Côte-d’Ivoire


Les énergies renouvelables sont aujourd’hui au cœur des préoccupations mondiales relatives au développement durable et au changement climatique.

Sur le continent africain, où les pires formes de pollution et les pires manifestations du changement climatique continuent de sévir, la promotion et la valorisation d’énergies nouvelles et propres reste un défi à relever pour la communauté scientifique et les gouvernements africains.

C’est donc pourquoi nous avons financé l’organisation de ce symposium dont les résultats pourraient aider l’Afrique en général et la Côte-d’Ivoire en particulier à prendre des décisions pour une meilleure exploitation de notre potentiel énergétique solaire.

Sur la question du Genre, un constat s’impose à nous : la contribution des femmes à la production scientifique en Afrique demeure faible malgré les mesures incitatives prises par les Gouvernements et les Conseils Subventionnaires de la Recherche.

Les Organismes de Financement de la recherche doivent poursuivre leurs efforts pour accroître et renforcer la participation, l’implication des femmes dans le leadership, la gouvernance et la production de savoirs sur le continent africain.

C’est pourquoi, la place de la femme en Science méritera une attention particulière au cours de ce Forum annuel.

Les meilleures jeunes filles scientifiques des universités publiques de Côte-d’Ivoire seront honorées et distinguées.

Nous souhaitons encourager davantage de jeunes filles à s’orienter vers les filières académiques.


Mesdames et Messieurs,

L’accueil de ce Forum annuel dans notre pays est une formidable opportunité pour la Côte-d’Ivoire pour :

-mieux faire connaitre notre pays par les acteurs majeurs de la gouvernance mondiale de la recherche

-permettre à nos chercheurs et enseignants-chercheurs de rencontrer des bailleurs de fonds importants de la recherche

-offrir des opportunités de financements à nos chercheurs et enseignants-chercheurs


Je compte donc sur le soutien de la presse pour que ce Forum qui se tient pour la première fois en Afrique Francophone soit une réussite et soit bien couvert sur le plan médiatique.

Je vous remercie.

LE SECRETAIRE EXECUTIF DU PASRES

Dr SANGARE Yaya

 

Commentaires

 

  • Suivez le Ministère sur:   
  • Webmail

  • © Ministère de l'Enseignement
    Supérieur et de La recherche
    Scientifique - Tous droits réservés
  • Cité Administrative, Tour C 20e étage
  • TEL : (+225) 20.33.54.64 / FAX : (225) 20.21.22.25
gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     data.gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci