enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Les spécialistes africains en gynécologie et obstétrique planchent sur la réduction de la mortalité maternelle.

Les spécialistes africains en gynécologie et obstétrique planchent sur la réduction de la mortalité maternelle.

Le lundi 09 octobre 2017, à la Fondation Félix Houphouët Boigny à  Yamoussoukro, s’est tenue l’ouverture du 4ème congrès de la Société de Gynécologie et d’Obstétrique de Côte d’Ivoire (SOGOCI), sur le thème: « Planification Familiale : quels enjeux pour le développement durable?&

Publié - 10/10/2017 / (Source:MESRSCI ) /  Partagez:
A cette occasion, le président de la SOGOCI, le professeur ANONGBA D. Simplice, président du comité d’organisation a laissé entendre qu’il s’agit de « partager nos riches expériences à un moment où nous venons de boucler les OMD et nous lançons de nouveaux défis plus ambitieux pour l’horizon 2030 à savoir les ODD. Nul doute que le thème choisi pour ce congrès : « Planification Familiale : quels enjeux pour le développement durable » et les sous thèmes contribueront à leurs atteintes ».
 
Quant au Professeur Boni E. Serge, président du comité scientifique : «Les thématiques pourront contribuer à assurer la promotion de la santé de la femme en Côte d’ivoire et dans notre sous-région à travers la réduction du taux de la mortalité maternelle, l’augmentation de la prévalence contraceptive et l’augmentation du taux d’accouchement assisté par un professionnel. »
 
Ouvrant le congrès, Madame la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Prof. Bakayoko Ly Ramata  a fait remarquer que l’ouverture du congrès coïncide avec la rentrée académique 2017-2018 dans les universités et grandes écoles publiques et privées de notre  pays.
 
« Si, malgré cette activité importante de mon département, je suis parmi vous, c’est parce que votre congrès s’’inscrit parfaitement dans la vision du président de la république son excellence Alassane Ouattara. Celui-ci accorde en effet, la priorité à la santé .Or l’excellent travail accompli par la SOGOCI, dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant, traduit dans les faits à certains égards cette grande vision ». Et d’ajouter  «  Votre congrès, dont l’un des objectifs ultimes est la réduction de la pauvreté, à travers une maîtrise de la démographie, arrive donc à point nommé. Vos conclusions permettront au Gouvernement de consolider les acquis et d’opérer les réformes nécessaires pour relever ce grand défi de notre temps »
 
Au terme de la cérémonie d’ouverture, Madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et la représentante de madame de la  ministre la Santé et de l’Hygiène publique ainsi que  les membres du comité d’organisation ont visité les différents stands d’expositions installés dans le hall de la fondation.
 
Notons que ce congrès regroupe près de 667 experts venant de (10) pays d’Afrique et d’Europe (Bénin, Burkina-Faso, Cameroun,  France, Gabon, Guinéen, Mali, Tchad, Togo, Sénégal) avec 27 sessions, 150 communications, 2 tables rondes et 03 symposiums et prend fin le jeudi 12 octobre 2017.
En marge du congrès, madame le ministre a rendu visite au Directeur Général de l’INPHB, M. Koffi N’guessan. Elle a échangé avec la direction et encouragé les directeurs d'école à continuer  dans le chemin de l’excellence.
 
Toutes les photos en ligne Cliquez ici

 

Commentaires

 

  • Suivez le Ministère sur:   
  • Webmail

  • © Ministère de l'Enseignement
    Supérieur et de La recherche
    Scientifique - Tous droits réservés
  • Cité Administrative, Tour C 20e étage
  • TEL : (+225) 20.33.54.64 / FAX : (225) 20.21.22.25
gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     data.gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci