enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

PASRES CONFERENCE THÉMATIQUE DE VALORISATION / Les valeurs thérapeutiques de certains aliments traditionnels révélées par une étude.

PASRES CONFERENCE THÉMATIQUE DE VALORISATION / Les valeurs thérapeutiques de certains aliments traditionnels révélées par une étude.

Le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES) a entamé, jeudi 16 mars 2017, à l'université Nangui Abrogoua, ses conférences thématiques de valorisation des résultats des travaux de recherche par la présentation des travaux de Dr Yao Konan, Attaché de recherche au centre suisse . 

Publié - 16/03/2017 / (Source:AIP ) /  Partagez:

Le thème de sa conférence a porté sur « Le développement d’une stratégie basée sur les stérols végétaux et les fibres alimentaires pour la prévention et la réduction du risque de maladies dues au cholestérol ».

Il ressort de l’étude du docteur en botanique, ethnobotanique et phytochimie, Yao Konan, que les stérols végétaux et les fibres alimentaires permettent de « ne pas mourir par notre alimentation mais de rester en bonne santé par notre alimentation », explique le président du conseil scientifique du PASRES, Pr Biaka Zassely.

Un taux élevé de cholestérol dans le sang provoque plusieurs maladies mortelles comme les maladies cardiovasculaires, coronariennes (angine de poitrine, infarctus du myocarde) que la médecine peut arrêter mais ne peut guérir. Or la consommation régulière de ces aliments traditionnels riches en phytostérols et en fibres alimentaires comme l’« Akpi », la graine de pistache, le poivron, le « gnangnan », la feuille de baobab et de manioc permet de maintenir un faible taux de cholestérol.

Le chercheur propose d’enrichir les aliments de grande consommation de ces éléments pour maintenir une bonne santé des populations, accroître l’espérance de vie, réduire les dépenses liées au traitement coûteux de ces maladies, réduire la consommation des médicaments de synthèse ou encore accroître le revenu des vendeuses de légumes.

Selon le secrétaire exécutif du PASRES, Dr Sangaré Yaya, après avoir financé 178 projets en dix ans à hauteur de deux milliards de FCFA, les conférences de valorisation des résultats de la recherche scientifique visent à doter, à terme, la Côte d’Ivoire d’un écosystème qui puisse favoriser l’instauration de liens très forts entre la recherche et le secteur productif.

« Des expériences ont montré, à travers le monde, qu’on peut disposer de chercheurs de très grande qualité, produire un grand nombre de publications scientifiques mais tant que les résultats de recherche ne sont pas valorisés économiquement, ils ont très peu d’impact sur le développement d’un pays », a-t-il affirmé.

 

Commentaires

 

contact Web Presse

CABINET DU MINISTRE

Tour C 20 e étage

Responsable éditorial online : :
Service de communication
Tél: (+225) 20.21.06.79

adresse postale : BPV 151

  • Suivez le Ministère sur:   
  • Webmail

  • © Ministère de l'Enseignement
    Supérieur et de La recherche
    Scientifique - Tous droits réservés
  • Cité Administrative, Tour C 20e étage
  • TEL : (+225) 20.33.54.64 / FAX : (225) 20.21.22.25
gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     data.gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci