enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Université Péléforo Gon de Korhogo Lancement officiel du projet « Transfert de la technique de greffage de karité »

Université Péléforo Gon de Korhogo Lancement officiel du projet « Transfert de la technique de greffage de karité »

Mardi 29 sept 2020- L’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, en partenariat avec l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), a procédé le samedi 26 septembre, au lancement de son projet intitulé « Transfert de la technique de greffage de karité en milieu paysan dans les régions de la Bagoué et du Tchologo en Côte d’Ivoire ».

Publié - 29/09/2020 / (Source:MESRSCI ) /  Partagez:

Mardi 29 sept 2020- L’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, en partenariat avec l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), a procédé le samedi 26 septembre, au lancement de son projet intitulé « Transfert de la technique de greffage de karité en milieu paysan dans les régions de la Bagoué et du Tchologo en Côte d’Ivoire ».

La cérémonie a eu lieu  au centre polyvalent de Ouangolodougou, en présence administratives et académiques de la localité.

Pour   le Docteur Yao Saraka Didier Martial, Chercheur à l’Université Péléforo Gon de Korhogo, ce projet vise à fournir du matériel végétal greffé aux producteurs et paysans afin de réaliser désormais de véritables plantations de karité en Côte d’Ivoire.

« Le greffage permet aussi de raccourcir la durée d’entrée en fructification du karité (de 15 ans à 5 ans), d’accroître et de diversifier la production », a précisé Dr Yao Saraka.

Le Secrétaire général de la préfecture de Ouangolodougou, Yao Kouacou, a salué ce "projet révolutionnaire" et a demandé aux différents acteurs de la filière karité de mettre en place une organisation afin de structurer cette filière.

 

Pour l’entame du projet, 30 pépiniéristes d’anacardiers ou de manguiers seront formés aux techniques de greffage du karité. Trente (30) paysans bénéficieront de plants de karité greffés aux champs par ces pépiniéristes. 100 autres, à raison de 25 par département seront aussi formés aux techniques de greffage de karité, de rajeunissement et d’éclaircies ainsi que des kits de greffage remis aux bénéficiaires après leur formation.

Financé par le Fonds Compétitif pour l’Innovation Agricole Durale (FCIAD), ce projet va durer 16 mois, indique-t-on.

 

Commentaires